Celib à terre

Pardonnez le jeu de mots minable mais le petit rictus qui est venu se loger sur mes lèvres a conforté ce choix. Le rictus un jour de pluie, c’est un peu comme le 24eme chocolat du calendrier de l’avent, on prend son temps, on ne plante pas ses 2 incisives comme un porcinet dedans pour n’en faire qu’une bouchée. Je n’avais pas spécialement prévu de parler de mon cas mais me connaissant je vais être fichue de faire 12 parallèles par ligne sur mes propres péripéties donc autant vous le dire en toute transparence comme diraient les hommes politiques en plein discours électoral (et ma mère quand elle veut me balancer mes 4 vérités) oui, je suis bien le sujet. Oui, je suis ma propre muse. Oui, mon égo et moi-même nous portons plutôt bien.

giphy (6)

Cher petit Papa-Noël, c’est un peu à toi que s’adresse ce doux billet. D’ordinaire, je t’adresse ma liste de souhaits pleine d’espoir mais comme tu n’as eu que faire des précédentes, sache que je t’envoie à toi et ta horde de lutins, mon plus beau majeur. Remballe-moi donc tout ton attirail et reste en Laponie ou entre les rayons Tarama et coffrets bougies senteur pain d’épice et feu de bois du Géant Casino car si j’ai bien compris une chose, c’est que je n’allais pas pouvoir compter sur toi. ENCORE.

A 34 printemps, je ne ferai plus semblant de trouver normal nos selfies sur ta cuisse laissant le pompon de ton bonnet me chatouiller les joues. Je ne t’enverrai pas non plus de lettres cette année triées par une brigade de demandeurs d’emploi en quête d’un boulot « ludique, participatif et humaniste ».

Et puis maintenant je peux te le dire, ta barbe blanche déguelasse, ça ne fait pas hipster mais vieux monsieur sur la mauvaise pente et ce n’est pas en mettant une cape rouge diforme que tu dissimuleras les litres de vodka que tu t’es enfilés dans le Grand Nord.

Bref, toi et moi, c’est fini. Tu as bien saisi Père-Noel ? FI – NI.

giphy

Sourire de satisfaction / frottement de mains. Une bonne chose de faite.

Maintenant que c’est acté, et en considérant que Tinder, Happn ou tout autre moyen qui me demanderait de swiper à droite pour avoir des Matchs, des Crushs, des « oh vas-y toi là-bas, comme t’es bonne » ne seraient finalement pas la méthode adaptée à mon cas, je vais pouvoir enfin m’orienter vers des choix intelligents, réfléchis et constructifs.

giphy (5)

LOL / MDR / EXPDR / AHAHAH qu’est-ce qu’on se marre.

Tu pourrais me rétorquer que j’en demande sûrement trop, qu’un homme ne peut décemment pas être drôle ET à l’écoute (vraie qualité quand on connait mon débit de paroles), fun ET stable, écrire dans un français que je comprendrais (« parceke cé plu pratik kan même, lol ») sans vouloir m’emmener tous les week-end à la dernière Expo d’un peintre contemporain qui trouverait complètement novateur et conceptuel d’aligner 3 points rouge et une ligne bleue sur une toile de 4 par 3.

Je sais tout ça mais que veux-tu mon chat, je suis une femme ambitieuse.

Mon mec, je le voudrais grincheux au réveil avec du caca dans les yeux que je me ferais un plaisir de retirer. Pour sûr (pour sûr ??), il me gratouillerait la tête en m’appelant Chouquette. Il aurait toujours son album Panini des Dragon Ball Z planqué dans ses affaires. Parce qu’il serait comme ça mon mec, nostalgique et sensible. Il ne me demanderait pas de tirer sur son doigt jugeant cette blague complètement puéril et ridicule mais me roulerait des galoches comme un adolescent au dernier rang du cinéma.

Il me trouverait jolie même en culotte de règles (et ne fais pas comme si tu ne voyais pas de quoi je parle) et T-shirt chauve-souris. Et quand bien même ce ne serait pas le cas, il mentirait pour me faire plaisir. Ça vaut autant que le secret du gros barbu.

Il me demanderait sûrement ce que les autres ont foutu pour ne plus être dans ma vie tellement je suis une fille formidable (bon ça c’est pour la partie optionnelle, le petit bonus qui fait du bien).

Il ne mettrait pas de photo de nous sur Facebook mais en regarderait à chaque coup de mou.

giphy (3)

Il ne me ferait pas croire que ma fille n’est pas un potentiel obstacle pour lui mais lui accorderait une vraie place (pas de bonus, pas de blague).

Et enfin nous serions tous les 2 chats et souris au même moment. D’abord parce que je ne cours pas assez vite, ensuite parce que si je trouve l’inventeur de ce jeu qui consiste à mettre 3 plombes pour répondre à un message l’air faussement détaché, je lui fais avaler ses attributs.

giphy (4)

Du coup, pour cette année c’est mort, je concède à me ramener solo pour engloutir la pintade en répétant à qui veut l’entendre que le célibat c’est super sympa et que je suis une femme libre et indépendante. Mais pour 2018, j’ai bien l’intention de ranger mon égo à la cave avec un « Non mais je plaisantais, je suis tellement heureuse avec Paul, je t’ai dit qu’il m’avait fait livrer un bouquet de roses comme ça sans raison (enfin juste pour « me rappeler son amour ») ? … Ah oui ? 2 fois déjà ? C’est fou ce qu’on oublie vite quand on est amoureuse »

giphy (2)

Une réflexion au sujet de « Celib à terre »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s